Trafic
QSL
Activités
Diaporama
Localisation
Gardois dans le monde
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne

Liens
Le REF-30 - Histoire

L'histoire du REF-30

Par F5AD, d'après les souvenirs de chacun, les comptes rendus de Radio REF et les articles du "journal de l'URAG".


*** Des origines à 1963
***


L'émission d'amateur existait déjà en 1905 avec les travaux de Pierre Louis, futur 8BF et de centaines d'américains;  le premier QST date de décembre 1915 et  le premier QSO transatlantique a été réalisé par 1MO et 8AB en 1923; mais l'IARU (International Amateur Radio Union) a  été créée à Paris (à la Sorbonne) le 25 avril 1925, et le REF le 30 avril avec publication au J.O. le 16 juillet suivant.

Coté gardois, on voit apparaître 8DI en avril 1925 dans les travaux préparatoires à la création de l'IARU, et en mai 1927 dans des essais de réception de la station ef8REF installée au fond d'une mine dans l'Aisne à 450m de profondeur; il deviendra REF n° 36.

Le premier Radio REF est daté du 1er décembre 1929.

Premier-Radio-REF.jpg

A l'origine, il n'y a pas de département ou de région au REF, qui n'est d'ailleurs pas "union"; il y a des sections.

Nous sommes dans la section 6, qui regroupe les départements Drôme, Ardèche, Gard, Hérault, Lozère Aveyron et Cantal; mais les réunions sont plus locales, et se font à Nîmes ou à Montpellier pour ce qui nous concerne. Les deux départements totalisent 18 membres en novembre 1929,
avec deux sous-sections, Nîmes et Béziers.

Il n'y a pas de président, il y a des chefs de section.
En 1938 et jusqu'à 1949 le chef de la section 6 est le nîmois F3AS;  les réunions du 30 se font au café du printemps le dernier vendredi de chaque mois.

Les THF sont déjà utilisées, en 1938 F8DI et F8QE font des essais 56 MHz entre Nîmes et le Ventoux où F8QE s'est déplacé.

En 1951, 52, 53, le chef de la section 6, toujours nîmois est F3RT. Il semble qu'il y ait de l'activité car on compte souvent deux réunions par mois en 1953.

A cette époque nous avions le 7200 et le 72 MHz; et le 10 juillet 1952 s'y est ajouté le 21 MHz.
Il y a de l'activité VHF avec des liaisons régulières
sur 144 MHz entre Nîmes et Montpellier; on note des contacts avec le mont Ventoux en juillet 1953 par F3RV, F3RU et F3YQ.
Il y a de l'activité  UHF aussi; en février 1956 il est signalé que F9KR de Nîmes est entendu à Marseille sur 435 MHz.

Dès juillet 1952 on sentait la volonté de Montpellier de prendre la tête de la section 6 avec la candidature de F8II.
En février 1955 F8II est chef de section et désormais les réunions se font principalement à Montpellier dans les studios de la RTF. (En réaction ?) on n'y voit quasiment plus de nîmois.

En juin 1957 F8II est réélu chef de la section 6.

Dans une réunion d'octobre 1957 on apprend qu'un certain F8XX d'Aigues Mortes est actif en télégraphie; on compte onze radioamateurs sur Nîmes: F3RT, F3RU, F3RV, F3RW, F3YQ, F8DI, F8DJ, F8FZ, F8NQ, F8PE et F9KR; et treize pour le reste du département.


En 1962 F3QD de Montpellier devient chef de la section 6, les gardois formalisent la sous-section de Nîmes; Noël F9TN en prend la tête.
La sous-section de Béziers est gérée pour sa part par F9DX.

Quelques réunions vont encore se faire à Montpellier, mais Nîmes va prendre son indépendance.

Aux réunions  il y a pas mal de SWL, car à l'époque on était deux ou trois ans écouteur avant de passer la licence; ainsi les comptes rendus font part de l'intervention du fils de F8NA, qui deviendra F9YA, ou des SWL REF ceci ou REF cela, qui deviendront F2PT, F5AD, F5JP, F6BES, etc...

En 1962 un stand radioamateur est présent à la foire exposition annuelle de Nîmes, et cette habitude va perdurer au moins jusqu'en 1974.(Sur la photo: F9TN et F3GS).

Foire exposition 1962.jpg

******** 1964 1966 *********


Au 1er janvier 1964, l'organisation du REF devient départementale, et dès décembre 1963, une AG désigne F9TN comme premier président du REF-30.

A Nîmes les réunions, qui avaient lieu le premier mercredi du mois  à 21h au CFPA route de Beaucaire passent au dernier dimanche du mois à 10h15 pour permettre aux non-nîmois d'y assister.
Il y a déjà un QSO, toujours nommé "de section" sur 80m les dimanche quand il n'y a pas réunion.

De toute évidence, il y a de l'activité sur Nîmes car le besoin se fait sentir d'une seconde réunion mensuelle, axée sur la technique le deuxième dimanche du mois au lycée technique Dhuoda où nous disposons d'un local en 1965-1966.
Mais pour des raisons inconnues, cette activité diminue en cours d'année, si bien qu'en novembre 1965 on revient à une seule réunion mensuelle, et en avril 1966 on passe à une réunion trimestrielle...


********* 1966 1968 *********


Le 25 septembre 1966, F9TN  cède la place de président à F8FZ.
Devant des réunions trimestrielles à huit participants, Elysée (F8FZ) inaugure les réunions décentralisées, la première à Alès; la fréquentation passe par des hauts et des bas.

********** 1968 1969 **********


Le 27 octobre 1968, F8FZ passe la main à F2ER, et les réunions redeviennent mensuelles au CFPA de la route de Beaucaire.
La fréquentation n'est pas régulière, à tel point que le jour de l'AG du 5 octobre 1969, il n'y a pas assez de présents pour renouveler le bureau.

********** 1969 1971 *********


Le 30 novembre 1969, il y a suffisamment de monde, et F5HT est élu président du REF 30.
On n'a pas d'information dans Radio REF sur l'activité du département pendant la période qui suit; on ne sait pas qui est président en 1970.

********* 1971 1972 *********


le 5 septembre 1971, F8IS prend l'initiative d'une réunion afin de constituer un bureau; il y a un nouvel arrivé dans le département: José F9IB, il est élu à l'unanimité.
Les réunions reprennent régulièrement tous les mois, ainsi qu'un QSO de section sur 40m.
En octobre 1971 F9IB instaure une cotisation départementale de 10F et l'activité semble reprendre; un QSO de section apparaît sur 144 car il y a des F1 et ils n'ont pas accès au 40m; et on reparle d'un diplôme du 30.
Les réunions parlent technique, il y a des visites de sites, on revient même à des réunions supplémentaires tous les vendredi soir.

********** 1972 1973 *********


Vers septembre 1972  F6BGV devient président,  il dépose des statuts départementaux permettant de demander des subventions, les réunions sont hebdomadaires et mensuelles, avec sorties, visites techniques et rallyes, le REF est présent à la foire exposition, et le nombre de membres progresse, ce qui est bien puisqu'on a maintenant une rétrocession du REF national; tout cela permet l'achat de matériel, grid dip, ROSmètre, filtres anti TVI, ondemètre, etc... mis à la disposition de tous.
Mais pour des raisons professionnelles, Jean Pierre ne peut pas renouveler son mandat, et les candidats sont rares, une première AG est infructueuse par manque de volontaire.

********** 1973 1976 ********


21 octobre 1973, F5HA, militaire, vient d'arriver à Nîmes, il accepte le poste, il est élu.
Et il continue dans la lignée.
En novembre il obtient un local au centre culturel Pablo Neruda pour y créer un radio club.
Il achète livres et matériel de mesure.
Il débute un service QSL départemental.
Les réunions sont souvent décentralisées, Alès, Bagnols...
Articles dans les journaux locaux.
Emission sur FR3.
Achat d'un SB102 pour le radio club.
Obtention de cartes QSL pour les OM du Gard par le syndicat d'initiative.
Rallyes radio, radio méchouis, visites d'installations techniques.
Participation à la foire économique.
Réunions en des lieux touristiques l'été pour drainer les OM en vacance dans la région.
Galettes des rois, QSO de section sur 144 et sur 80m.
En février 75 indicatif pour le radio club à Pablo: F6KIL.
F5HA est bien entendu réélu en septembre 1974 et octobre 1975.

Mechoui 1974.jpg

********** 1976 1977 ********


Le 27 juin 1976, F5HA ne souhaite pas être réélu, et passe la main à F6AFU qui poursuit la politique des réunions décentralisées et des visites de sites techniques.

******** 1977 1979 ********

Le 19 juin 1977 l'AG a lieu à Uzès, le nouvel élu est F1DHS (qui deviendra F6HTW).

Le QSO de section s'effectue sur 144 MHz seulement.
F1DHS instaure des cours au radio club tous les lundi soir.
Le 25 mars 1979 une visite chez F6KMH au 401° régiment d'artillerie Sol-Air réunit 130 participants.

Mais en septembre 1979 F1DHS doit s'éloigner de Nîmes pour raisons professionnelles et F1FCO prend la relève pour un an.

******** 1980 1987 ********

En février 1980 nous ne sommes plus dans la région 9 mais dans la région "Languedoc Roussillon".

Il semble qu'en octobre 1980 F6GJY est élu président départemental.

Comme souvent, le REF national traverse une tourmente grave; de peur d'y être entraînée et de perdre ses subventions, l'association locale "REF section du Gard" change de nom et devient URAG (Union des Radio Amateurs Gardois) le 24 octobre 1980. Mais l'URAG reste membre du REF.

Sous la présidence de F6GJY, l'activité de la section est soutenue: journée nationale des radioamateurs à Nîmes et Alès, diplôme et QSL pour les 2000 ans de la ville de Nîmes, réunions avec exposés et démonstrations, visites  techniques, il y a jusqu'à 45 participants aux réunions, 25 élèves aux cours du lundi soir de F3SA, il y a un cours d'anglais le lundi soir, de télégraphie le mardi soir, des journées portes ouvertes aux radio clubs et un système de réception des QSL par le radio club qui anticipe le système national à venir.

En 1985 le QRA locator change, nous ne sommes plus en CD12 mais en JN23; nos indicatifs changent aussi, l'aberration de la lettre après le F n'est plus obligatoire.
En 1986 FD1JNT est QSL manager, mais sera remplacé l'année suivante par F4RIY.

1987 enfin est l'année du congrès national et de l'AG du REF à Nîmes.

AG_de_Nimes.jpg


******** 1988 1989 ********


En avril 1988 F5QW est élu président: Installation d'antennes sur le radio club à Pablo Néruda, cours de CW et de technique, organisation de rallyes, et en octobre 1988 congrès national à Milhaud de l'ATEPRA (Association Technique Pour l'Expansion du Packet Radio Amateur).

******** 1990 1994 ********


En mars 1990 F6FFQ est élu président.

Cette période voit la montée en puissance de l'OM Cévenol, l'association locale de nos amis du nord du département qui organise méchouis en Cévennes, repas à Mialet et à Rousson, expéditions DX à l'Aigoual ou réunions décentralisées à Rousson.

Coté Nîmes, certains projets techniques sont abandonnés, packet, ATV, et repris à titres personnels hors REF pour manque de crédits ou manque de considération.

Durant cette période, en l'absence de F6FFQ
souvent en déplacement professionnel, c'est F6GJY devenu administrateur du REF en 1988, qui mène les réunions.

Anecdotique: à la réunion de décembre 1991 on parle déjà du 7200... que notre bienveillante administration ne nous aura toujours pas accordé 18 ans plus tard.

En février 1994 on re-crée une section REF-30;
En novembre nous sommes toujours en Languedoc Roussillon, mais avec un nouveau numéro de région, le 10.

******** 1994 - 2000 ********


En septembre 1994 F6GJY reprend la présidence, et l'association REF-30 remplace l'URAG pour la représentation locale du REF devenu REF-Union.

En mars 1995 journée mondiale des radioamateurs à Rousson.
En 1996 et 1997, indicatif spécial TM5FER pour la féria de Nîmes.
On parle d'un déménagement du radio club F6KQK qui ne pourrait plus être hébergé à Pablo Neruda; une balise 144 (F5XAV) est installée au Pont du Gard.

En cette fin de décennie, le REF 30 se limite en fait aux activités administratives et à son rôle de représentant du REF national; les activités radioamateur sont menées par l'OM Cévenol pour le nord du département, et par l'URAG pour la région nîmoise avec par exemple notre participation aux forums des associations.

En septembre 1998 F5IHN crée le "Journal de l'URAG".

Aux AG de novembre 1998 et  octobre1999 F6GJY souhaite quitter la présidence, mais faute de candidat il se trouve à chaque fois reconduit ainsi que son bureau.

******** 2000 - 2003 ********


A l'AG de novembre 2000 un successeur se présente, F5LBL, il est élu.
Il n'y a pas de trace du REF 30 dans les Radio REF de 2001 2002; mais il semble que F5LBL est réélu
en novembre 2001; on ne sait pas qui est président en novembre 2002.

Pendant cette période, l'URAG dont F5IHN est devenu président en octobre 2000 et l'OM Cévenol animent le département: repas, chasses au renard, galettes des rois, relais UHF dans le nord du département, forum des associations à Nîmes, cours de préparation à la licence.

En février 2001, Gérald
,  fils de F5OUV dessine le logo de l'URAG.

Logo-URAG.jpg

Au printemps 2001 F5QW et F5IHN créent le premier site REF-30 dont le présent site est issu.

Octobre 2001, l'idée tourne de fusionner REF-30 et URAG, mais n'aboutira pas.

Décembre 2001, F5IHN crée la liste de diffusion ED30.

En janvier 2002, le radioclub F6KQK quitte le centre Pablo Neruda et emménage au stade des Costières; les réunions mensuelles ont toujours lieu à Pablo.


******** 2003 - 2004 ********

En janvier 2003, AG commune REF-30 / URAG; F5IHN est ré-élu président de l'URAG.
Par contre l'AG du REF 30 doit être reportée car il manque trois membre du bureau sortant.
Le 16 février 2003 l'AG peut se faire, F1SFJ remplace F5LBL à la présidence du REF-30.

Le relais transparent 144-430 F5ZOR est installé à Bezouce; F5IHN trouve un nouveau site pour la balise F5XAV dite " du
Pont du Gard ".
A l'AG de mars 2004 F5PHW devient
président de l'URAG et vice président du REF-30 .


******** 2005 - 2008 ********


A l'AG de mars 2005 F5PHW est nommé président du REF-30, il est aussi président de l'URAG; grâce à cette fusion de fait, on entre dans une période de grosse activité trafic, contests et sorties radio avec les radio clubs de Nîmes et de Rousson.

En mars 2006, F5QW qui s'occupe du site REF-30 souhaiterait que quelqu'un prenne sa succession, F5IHN puis F5PHW s'en chargeront.

La synergie du nord et du sud du département fait qu'il y a une participation collective à pratiquement tous les contests, nationaux et aux grands contests internationaux; plus des sorties ou des réunions communes, repas, méchouis, galettes des rois, visites techniques.
Paradoxalement, ou conséquence, les réunions administratives drainent de moins en moins de monde, en 2008 on passe à une réunion REF-30 tous les deux mois; les réunions aux radio clubs par contre continuent à être hebdomadaires, au moins deux jours par semaine.

En décembre 2008 F5PHW annonce son départ professionnel pour Tahiti où il sera actif dès août 2009 avec l'indicatif FO8RZ.

HF6V FO8RZ.jpg

******** 2009 .... ********


A l'AG de mars 2009, il n'y a pas de candidat commun pour les deux associations; F1JKJ devient président du REF-30, F6BGV reprend du service et devient président de l'URAG, et F5AD devient webmestre du site REF-30.
F1JKJ et F6BGV sont réélus lors des AG de mars 2010 tandis que F8XX se retire progressivement des postes de secrétaire qu'il assumait de temps immémoriaux.
Il n'y a quasiment plus de réunions administratives, mais les radioclubs continuent leur activité régulière.
Lassé par les atermoiements de l'association nationale qui traîne les pieds à modifier les statuts,
F1JKJ quitte le REF début 2011 et doit donc être remplacé à la tête du 30. Le 14 mai F4BIP est élu président départemental; F6BGV est réélu à la présidence de l'URAG.
Ils sont reconduits tous deux et leurs équipes lors des AG 2012 et 2013 où il est décidé qu'à la sortie de ces fameux statuts, le REF-30 qui n'a plus d'activité sera dissous, et que la représentation locale du REF sera alors assumé par L'URAG.

Fin 2013, le REF disposant enfin de ses nouveaux statuts, le
REF-30 par une AG extraordinaire décide le 12 novembre 2013 de sa dissolution (déclaration en préfecture le 21 janvier 2014).
L'association nationale sera donc désormais représentée par l'URAG et son président F6BGV réélu en juin 2014, 2015 et 2016.
















 
Rédigé par F5AD

Date de création : 28/05/2009 @ 23:29
Dernière modification : 27/08/2017 @ 18:08
Catégorie : Le REF-30
Page lue 1247 fois


Prévisualiser Prévisualiser     Imprimer l'article Imprimer l'article

Liste de diffusion
Recherche



Webmaster - Infos
Activité Solaire
^ Haut ^